“Places 360”

« La ville est un théâtre à 360° » (Michel Crespin)

La Fédération des Arts de Rue Suisses (FARS) a entamé en 2019 un travail ayant pour but de créer des espaces dédiés aux artistes ayant envie de s’exprimer librement dans l’espace public. Des espaces spécifiques où les équipes artistiques peuvent se produire en public en s’inscrivant au préalable sur une plateforme en ligne. Le projet est de simplifier le travail des villes ainsi que l’accès à l’espace public aux artistes.

Ces espaces légèrement aménagés sont régis par une charte d’utilisation à laquelle chaque utilisateur se conforme. Grâce à ces lieux, des quartiers ou places populaires s’animent à la venue d’artistes de rue, avec la création d’événements de quartiers et d’autres actions spontanées de la population.

De nos jours, pour aller jouer dans la rue ou s’y exprimer il faut entreprendre des demandes auprès de différents services communaux afin d’obtenir un droit de jouer, sur une journée, un mois ou une année. En s’acquittant parfois d’une taxe et en devant prouver d’une manière ou d’une autre son statut « d’artiste » et que le projet présenté peut être joué dans la rue. Chaque commune ou ville à sa manière de fonctionner et traite les demandes de jeu des artistes différemment. Ces règlements et demandes d’autorisation sont nécessaires pour garder un certain contrôle des activités de l’espace public, mais enlèvent toute possibilité de projet spontané et découragent les artistes de rue à venir se produire dans l’espace public.

Afin d’encourager les artistes à venir jouer dans les rues, de (ré)animer et dynamiser la vie de quartier et de retrouver un accès plus “libre” à l’espace public, nous souhaitons créer des espaces de jeux en collaboration avec les villes, ainsi qu’harmoniser et simplifier les procédures de demandes d’accès à l’espace public pour jouer et s’exprimer dans notre pays. Nous cherchons à :

  • Harmoniser et simplifier le processus de demandes de jeu des artistes en créant une seule plateforme de requêtes pour toutes les villes suisses intéressées
  • Simplifier l’accès à la scène publique pour les artistes (suisses et étrangers)
  • Simplifier le travail des pouvoirs publics
  • Redynamiser des villes et quartiers
  • (Re)valoriser un espace culturel existant
  • Stimuler la création d’événements de quartier autour de ces places.
  • Promouvoir l’accès à la culture pour tous
  • Renforcer les liens entre pouvoirs publics, associations de terrains existantes et citoyens
  • Réunir les générations et les populations

Afin de réaliser ce projet et d’imaginer la forme finale de ces places, la FARS a divisé son travail de recherche en plusieurs parties :

  1. Recherche de terrain (Octobre 2019 – Janvier 2020)
    1. Questionnaire aux artistes sur leurs habitudes de jeu en rue en Suisse
    1. Enquête auprès d’une trentaine de villes suisses sur les démarches demandées afin de pouvoir se produire dans leurs rues
  2. Présentation auprès des villes de la CVC des résultats et du modèle de fonctionnement des places 360 (Mars 2020)
  3. Étude de terrain en partenariat avec la ville de Bulle et ses services de la culture, de l’urbanisme et de sécurité urbaine. Avec la participation de professionnels et de responsables culturels de villes suisses, nous tenterons de trouver le meilleur espace possible en ville de Bulle pour y créer une « Place 360 » d’essai.  (Mars 2020)
  4. Création des premières « Places 360 » pilotes dans 2-3-villes suisses (Juin-août 2020)

Nous comptons sur la collaboration des villes suisses pour faire évoluer ce projet lors de chaque étape. En nous faisant part de leurs avis et de leurs expertises sur le concept, en nous aidant à définir l’investissement possible pour une ville ainsi que ses besoins manquants (apportées par la FARS). Pour finir, nous serions ravis de pouvoir tester des « Places 360 « dans certaines villes afin de compléter nos recherches par une expérience réelle.

Le but est de construire ensemble le projet général et de l’adapter aux spécificités et problématiques de chaque ville.

Actuellement, les villes de La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel, Bulle et de Bienne se sont montrées intéressées par ce projet et suivent le projet avec attention.

Pour plus d’information sur l’évolution du projet, n’hésitez pas à nous contacter.

Les commentaires sont fermés